Nutrition

Nutrition

Les qualités méconnues de l’agave, la plante mexicaine

Également connue sous le nom de pita ou maguey, l’agave est une plante qui se rattache à la famille des Asparagaceae, comme le Yucca. L’agave, cultivée depuis l’Antiquité, est originaire du continent américain. Elle a notamment été utilisée par les Aztèques, qui l’utilisait pour enrichir leurs mets et boissons. Ils la présentait aussi comme une offrande à leurs dieux, probablement parce qu’il est doré et ressemble à du nectar.

Utilisation traditionnelle de l’agave : 

Grâce à sa composition, l’agave est traditionnellement utilisée pour aider à lutter contre :
  • La gastrite et les ulcères : grâce aux propriétés antiseptiques de sa sève, l’agave vous aide à combattre les bactéries concernées
  • Le cholestérol et les triglycérides : par son faible apport en lipides
  • La présence de toxines dans le corps et les maladies de peau : son sirop peut soulager certaines maladies de peau par son action anti-bactérienne

 

plante d'agave originaire du mexique, un superaliment qui reprséente une bonne alternative au sucre

Composition :

L’agave contient un grande nombre de fructanes ainsi que des vitamines Pro A, B, C, D et K. 100 grammes de sucre représentent environ 2 cuillères à soupe de sirop d’agave et compte moins de calories que le saccharose ; ses racines contiennent de l’amidon. Elle détient aussi des sucres naturels à l’image du fructose et du glucose et est composée d’acides aminés essentiels dont la tyrosine l’histidine, le tryptophane,la lysine, la phénylalanine, la leucine, l’arginine, la méthionine, et la valine. L’agave contient aussi des prébiotiques et des minéraux tels que le magnésium, le fer, le phosphore, le potassium, et le calcium.

Apports Nutritionnels : 

  • Valeur énergétique : 310 kcal / 1315 kj
  • Matières grasses : 0,5g dont acides gras saturés 0g
  • Glucides 76g dont sucre 73g
  • Protéines 0g
  • Sel 0,007 g

 

Contre-Indications :

À consommer avec modération – Évitez la consommation de la plante agave en cas de grossesse et pendant l’allaitement, sauf en cas d’indication médicale.